S’entraîner chez soi ou en salle, que choisir?

s'entraîner à l'échec

Quand on commence la musculation on se demande souvent si on va s’entraîner chez soi, ou en salle avec un ami ou un coach. Alors quelle est la différence? Je vais tenter d’y répondre aujourd’hui et de vous donner mon point de vue.

S’entraîner chez soi

Voilà, vous vous êtes décidé et motivé. Vous voulez commencer le sport et vous voulez faire ça chez vous dans un premier temps.

Et maintenant que faire?

En général, on cherche des exercices pour s’entraîner sur youtube, le web ou encore des livres spécialisés qui vont vous donner quelques idées de mouvement.

Vous allez y trouver quelques avantages comme :

  • Etre chez vous;
  • Organiser vos séances quand vous le décidez;
  • Adapter vos séances à votre état de fatigue;
  • Faire les exercices que vous souhaitez faire;
  • Travailler le temps que vous souhaitez;

Comme vous pouvez le voir, ce sont plein d’avantages non négligeables lorsque nous voulons combiner vie professionnel, vie de famille et sport.

Mais encore faut-il avoir le bon matériel pour s’entraîner. Alors pour commencer vous allez devoir vous procurer quelques instruments essentiels :

Maintenant que vous avez le nécessaire, qu’attendez-vous pour vous lancer?

 

S’entraîner en salle

Vous avez passé un cap et vous vous êtes décidé à vous inscrire à la salle, autrement appelée « Le Temple ». C’est dans ce nouvel endroit que tout le monde vient s’entraîner et devient un véritable dieu grec.

poseidon
poséidon – dieu grec

Vous trouverez pléthore de machines, de poids, d’haltères. Il faudra tout d’abord vous familiariser avec le fonctionnement des machines. Pour cela vous aurez le personnel de la salle à votre disposition. Et vous pourrez demander des conseils d’entraînement selon votre objectif aux coaches de la salle.

Surtout n’hésitez pas à prendre conseils auprès de ces derniers. On peut voir bon nombre d’adhérents mal utiliser les machines, se blesser et donc abandonner par peur de demander conseil. Dites vous qu’avant d’avoir été musclés, eux aussi ont été soit trop gros, soit trop maigres.

Personne n’est là pour vous juger. Et surtout vous imposerez le respect par votre régularité, votre persévérance, et vos résultats à travers le temps.

Un des grands avantages de la salle, c’est que vous pourrez avoir un partenaire avec qui travailler. Vous pourrez ainsi travailler jusqu’à l’échec et ainsi progresser plus vite et surtout en sécurité.

s'entraîner à l'échec
s’entraîner à l’échec

De plus en ayant suivi les conseils avisés de votre coach, vous aurez élaboré un programme parfaitement adapté à votre morphologie et à vos souhaits d’évolution. De plus avec un peu de chance, un ou une coach nutritionnel(le) pourra vous conseiller sur comment mieux vous alimenter pour progresser.

 

Alors chez soi ou en salle?

Maintenant que je vous ai listé les avantages des deux possibilités. Je vais devenir l’avocat du diable.

Chez soi

Les inconvénients de s’entraîner chez soi sont liés aux avantages. Effectivement vous êtes chez vous. Vous pensez pouvoir pratiquer quand vous le souhaitez, mais vous pouvez être facilement dérangé, déconcentré ou même démotivé. Un ami, un voisin, quelqu’un de la famille peut venir sonner, vous déranger. De même une émission de télé, ou bien un coup de fatigue et hop vous vous posez dans le canapé et votre séance est foutue.

Autre inconvénient, il faut investir pour acheter le matériel nécessaire à votre pratique. Au début l’investissement n’est pas énorme mais cela peut vite monter dès que vous souhaitez diversifier vos exercices.

Comme vous êtes seul, vous ne pourrez pas non plus vous entraîner à l’échec. Car en cas d’échec vous n’aurez personne pour vous aider à finaliser le mouvement en toute sécurité.

Et enfin vous devrez compter sur votre seule connaissance pour progresser et trouver des exercices pour vous améliorer.

 

En salle

Bon tout d’abord, le premier argument contre sera le prix. Oui effectivement si vous souhaitez vous abonner au temple, cela vous coûtera assez cher à l’année. Oui il y a des salles low cost, que je ne recommanderais pas à des débutants car vous n’aurez aucun suivi. Donc si vous ne savez pas comment fonctionne les machines ce sera plus compliqué.

Ensuite il faudra forcément vous motiver à vous déplacer jusqu’à la salle pour vous entraîner. Plus votre salle sera loin et plus vous aurez tendance à vous dire :

J’irai demain

Dans certaines salles, la compétition et le regard des autres peuvent être gênant alors visiter les salles, faites des séances d’essai et surtout choisissez la salle où vous vous sentirez bien.

 

Expérience personnelle

Mes débuts

J’ai choisi de vous parler de ce thème car je suis passé par ces questionnements et ces étapes.

J’étais obèse, je pesais plus de 140kg pour 1m83. Je me suis repris en main en changeant drastiquement mon alimentation. En faisant énormément de cardio et un peu de musculation à la maison j’ai perdu près de 54kg.

Je me suis mis à courir une fois que mes genoux ont pu supporter mon poids sans risque de vieillir prématurément. Et je faisais des séances de musculation sporadiquement chez moi.

Un jour je me suis motivé et je m’y suis mis plus sérieusement, je faisais 4 séances par semaines le soir en rentrant du travail. J’ai progressé et me suis remusclé un peu. J’étais descendu à 81kg et j’avais 18% de gras sur le corps.

 

Aujourd’hui

Puis pour mes 36 ans, ma femme et ma famille m’ont offert un abonnement d’un an à la salle. A environs 20-30min de chez moi en voiture. J’ai croisé 3 coachs, 1 orienté musculation, 1 orienté body-building, et une orienté fitness et alimentation. Ils m’ont tous les trois fait un programme correspondant à mes attentes : la prise de masse (le plus propre possible), afin de combler la peau qui s’était distendu après la perte de poids.

Cela va faire maintenant 6 mois que je pratique la musculation 1H30, 4 fois par semaines, et une séance de running le dimanche pour augmenter mon métabolisme et sécher un peu. J’en suis maintenant à 90kg et 16% de gras sur le corps pour 75,7kg de masse musculaire sèche.

J’ai progressé plus en 6 mois, qu’en 3 ans chez moi. La masse musculaire est bien mieux répartie sur le corps et non cantonnée aux bras et pectoraux.

Pour moi, c’est donc la salle qui a le mieux fonctionné. Je conseillerais donc cette dernière mais bien sûr nous sommes tous différents et notre corps réagira différemment d’un individu à l’autre.

J’espère que ce petit article vous aura apporté quelques informations et n’hésitez pas à me laisser quelques commentaires, à me poser des questions si vous en avez, juste en dessous de l’article.

 

Quelques liens utiles

Le blog de Laura, jeune et sportive, elle vous donne des conseils pour la nutrition, la motivation et le sport en général.

Marine Leleu : Une sportive pleine de motivation et un sourire énorme comme son coeur.

Nassim Sahili : Un coach musculation qui vous donnera de bons conseils en vidéo.

Jean Onche le Musclay : Un body-builder avec une bonne dose de dérision et d’humour.

From Human to God : Les vidéos d’Efkan Kurnaz, qui prend le temps de se poser pour vous expliquer beaucoup de choses.

Warrior gear : Un site pour les accessoire de powerlifting, body-building, musculation.

Nutrimuscle, MyProtein, Optigura, Prozis : Pour les compléments alimentaires, il y en a pour toutes les bourses.

 

Je tiens à signaler que cet article n’est pas sponsorisé, les liens fournis sont les sites sur lesquels je vais et que j’ai utilisé pour me motiver et m’améliorer.

1 595 vues

Partagez cet article

2 commentaires sur “S’entraîner chez soi ou en salle, que choisir?

  1. très bel article. Ca donne vraiment envi de s’y mettre. Pour commencer, il faut absolument que je vois avec un ciné pour mes cervicales et savoir ce que je peux faire ou pas faire. Apres ça roulera 🙂
    en tout cas je te félicite pour ton parcours ! la preuve que qu’on on veut, on peut ! lâche rien 😉

    1. Merci pour ton commentaire. Oui il vaut mieux faire un bilan complet avant de commencer. Le but est d’être en bonne santé et en forme. Après oui quand on veut on peut, il suffit d’écouter les conseils de professionnels et de les appliquer pour progresser. T’inquiète je ne lâcherai pas :).

Laisser un commentaire